Le Ministre Didier Mazenga et le Dg Gommaire Mansi Nsiala plébiscités pour la redynamisation des activités du Palu au Kongo central

Le Ministre National des transports et Voies de Communication, Didier Mazenga Mukanzu, à la fois Premier Secrétaire Général Adjoint du Parti Lumumbiste Unifié (Palu) et le Directeur Général de l’Organisation pour l’Equipement de Banana-Kinshasa (OEBK), Gommaire Mansi Nsiala, à la fois coordonnateur et conseiller général du Palu/Kongo central, ont été tous deux plébiscités Samedi dernier à Matadi par les militants et sympathisants du Palu de la Province du Kongo central, qui observent de près leur détermination dans la redynamisation des activités du parti dans cette partie du pays.

A gauche, le Ministre Didier Mazenga, Premier Secrétaire Général Adjoint du Palu et à droite, le DG de l’OEBK, Gommaire Mansi Nsiala, Coordonnateur et conseiller général du Palu/Kongo Central

Le coordonnateur et conseiller général du Palu/Kongo central, Gommaire Mansi Nsiala ne dors pas sur ses oreillers depuis qu’il est à la tête du Palu/Kongo central. De Kasangulu à Muanda, il a déployé les émissaires de cette formation politique notamment les prosec et les Chefs des sections pour réveiller et sensibiliser les militants qui dorment, recruter les nouveaux membres du parti, les conscientiser au respect de l’idéologie du parti, voir même donner du travail à ceux qui en manquent dans l’objectif de redynamiser et faire revivre le Palu dans la province du Kongo central.

Le coordonnateur du Palu/Kongo central, Gommaire Mansi Nsiala a été toujours appuyé dans ses bonnes initiatives pour le Palu, par le Premier Secrétaire Général Adjoint du Palu, Maitre Didier Mazenga Mukanzu, ministre national des Transports et Voies de Communication.

Emerveillés pour leurs bravoures et actes de générosité à l’endroit des militants et sympathisants du Palu/Kongo central, ceux-ci les ont vivement encouragés à continuer dans cette lancée pour le développement du Palu/Kongo central en particulier et de la Rdc en général.

Le coordonnateur et conseiller général du Palu, Mansi Nsiala Gommaire est déterminé pour que le Palu soit véritablement un parti de masse au Kongo central afin que les élections de 2023 soient remportées par les candidats du Palu au Kongo central.

A titre d’exemple à son actif dans la ville portuaire de Matadi, le DG Gommaire Mansi  Nsiala a installé un nouveau bureau du parti Palu dans le quartier le plus populaire de Matadi à Mvuadu, non loin de l’arrêt A15 pour justement avoir l’adhésion des nouveaux membres et les préparer à maitriser les 5 documents de base du Palu pour un lendemain meilleur du Palu à Matadi. Pour ne citer que cet exemple, un nouveau vent est entrain de souffler au Palu/Kongo central grâce à l’esprit d’initiative du Dg Gommaire Mansi, appuyé par le numéro deux du Palu, Maitre Didier Mazenga Mukanzu.

De son coté, le Prosec du Palu, ville portuaire de Matadi, Mr Senghor Kutoma Buakeen a fait remarquer que la lutte du Palu est pour :  

  1. La décolonisation mentale, politique, sociale, économique et culturelle du peuple congolais en vue de la réalisation de l’indépendance véritable du pays ;
  2. Une lutte pour l’établissement d’une démocratie pluraliste (gauche-droite), seule susceptible de promouvoir le développement économique du pays et le bien-être social des populations ;
  3. Une lutte pour le maintien de l’unité et de l’intégrité territoriale du Congo et son renforcement constant en vue de créer une nation congolaise, homogène, harmonieuse et forte ;
  4. Une lutte pour la liberté totale et la réhabilitation complète de l’homme africain en vue de lui permettre d’assumer par lui-même son destin dans le cadre de l’unité et de la fraternité africaine.

Selon le Prosec  Senghor Kutoma Buakeen, pour le Palu, l’issue de la lutte que mène ce Parti avec son peuple sera à l’avantage de tous les congolais et non une victoire d’une tribu, d’une religion, d’un parti ou d’une quelconque faction sur les autres.

Le Palu se bat pour que le peuple congolais triomphe de sorte que se matérialise ce projet cher à Patrice Emery Lumumba et aux Lumumbistes : « ce que nous voulions pour notre pays : son droit à une vie honorable, à une dignité sans tache et à une indépendance sans restriction », a-t-il ajouté.

 Il revient aux congolais de comprendre le bien fondé du combat pour la démocratie que mène le Parti Lumumbiste Unifié et d’y apporter leur soutien. Le Palu invite donc tous les Congolais, qui se retrouvent dans ses objectifs, de venir se joindre aux millions des camarades pour hâter l’avènement de l’ordre politique nouveau que nous souhaitons pour l’intérêt de tous. Le Prosec de Matadi, Senghor Kutoma Buakeen n’a pas manqué de remercier le Dg Gommaire  Mansi  Nsiala pour son amour et sa bonne volonté de développer le Palu au Kongo central.   

Du 11 au 14 Novembre 2020 : tenue du 2ème congrès du Palu

Le Palu a organisé du 11 au 14 Novembre 2020, son deuxième congrès à Kinshasa au cours duquel  le nom du nouveau Secrétaire Général a été connu. Il s’agit de l’ancien Vice-premier ministre, ministre de l’Emploi, Willy Makiashi, actuel député national. Cette cérémonie a eu lieu au centre Nganda, dans la commune de Ngaliema où les membres du Palu venus de toutes les 26 provinces de la Rdc s’étaient réunis pour ce congrès, sous l’égide du Secrétaire Général ad intérim Sylvain Ngabu Shungu.

Selon l’histoire, le 1er congrès du Palu s’est tenu en 1964. 56 ans après, le nouveau Secrétaire Général Willy Makiashi sera secondé dans cette lourde  tâche par le Lumumbiste Didier Mazenga Mukanzu, élu Premier Secrétaire Général Adjoint du Palu et actuel ministre national des Transports et Voies de communication ainsi que par Justin Kiluba, élu 2ème Secrétaire Général Adjoint.

Les autres membres du bureau politique ont été également élus au cours de ce congrès historique, dans la satisfaction des participants. L’objectif est de doter le parti des nouvelles autorités par la renaissance en vue de préserver les acquis et le patrimoine nationaliste.  

Roger Kabata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *